LIVRAISON GRATUITE AUJOURD'HUI 🐈
chat allongé

Chat qui bave : Causes et solutions ?

Un sujet qui peut intriguer autant qu’inquiéter les propriétaires de félins ? Pourquoi certains chats bavent-ils ? Bien que souvent associée à la joie ou à la relaxation, la bave chez nos amis à quatre pattes peut parfois signaler des problèmes de santé sous-jacents. Dans cet article, nous explorerons ensemble les causes courantes de ce phénomène, ainsi que des solutions éprouvées pour y remédier. Préparez-vous à une exploration détaillée pour comprendre et mieux prendre soin de votre compagnon félin. 🐾

Qu’est ce que l’hypersalivation chez le chat ?

L’hypersalivation, ou production excessive de salive, est un phénomène que l’on peut observer chez certains chats sous diverses circonstances. Cette condition, aussi appelée “ptyalisme”, n’est pas en soi une maladie mais plutôt un symptôme qui peut être le signal d’une variété de conditions sous-jacentes, allant de causes totalement bénignes à des problèmes de santé plus graves.

Chez les chats, la salive joue plusieurs rôles cruciaux : elle aide à l’humidification des aliments pour faciliter la déglutition, possède des propriétés antibactériennes pour protéger la bouche et les dents, et contribue à la régulation de la température corporelle. Normalement, vous ne devriez pas remarquer de salive s’écoulant de la bouche de votre chat. Si vous observez que votre chat bave de manière excessive, cela pourrait être un indicateur que quelque chose ne va pas.

Comment reconnaître l’hypersalivation chez le chat ?

Identifier l’hypersalivation chez le chat peut être relativement simple, mais comprendre les circonstances qui l’entourent est essentiel pour évaluer la gravité de la situation. 

Voici quelques signes et contextes qui peuvent vous aider à reconnaître si votre chat souffre de cette condition :

  1. Salive excessive et visible : La présence de gouttes de salive qui tombent de la bouche du chat ou de salive s’accumulant sur le pelage autour de la bouche et du menton est un indicateur clair. Ce phénomène est particulièrement anormal chez les chats, qui sont généralement des animaux très propres et ne laissent pas de traces de bave.
  2. Comportement inhabituel : Si votre chat commence soudainement à baver alors que ce n’était pas le cas auparavant, cela peut être un signe d’alerte. La bave peut être accompagnée d’autres symptômes comme le léchage fréquent des lèvres ou des tentatives pour se gratter la bouche, ce qui peut indiquer une gêne ou une douleur.
  3. Odeur de la bouche : Une mauvaise haleine inhabituelle ou plus forte que d’habitude peut accompagner l’hypersalivation, surtout si elle est due à des problèmes dentaires ou à des infections de la bouche.
  4. Changements dans l’appétit ou la consommation d’eau : Un chat qui bave excessivement peut avoir des difficultés à manger ou montrer moins d’intérêt pour la nourriture, ce qui peut indiquer une douleur ou une gêne. De même, une augmentation de la consommation d’eau peut être observée.
  5. Présence de corps étrangers : Parfois, la bave est une réponse à un corps étranger dans la bouche, comme un morceau de nourriture coincé, un petit jouet ou un brin d’herbe.

Reconnaître ces signes est crucial pour intervenir de manière appropriée. Un suivi vétérinaire est souvent nécessaire pour déterminer la cause sous-jacente de l’hypersalivation et pour fournir le traitement adéquat. 

Les causes de l’hypersalivation du chat

L’hypersalivation chez le chat peut être causée par une variété de facteurs. Comprendre ces causes est essentiel pour traiter correctement le problème et assurer le bien-être de votre animal. 

Des causes émotionnelles

Les chats, comme les humains, peuvent exprimer des réactions physiques à des émotions intenses. L’hypersalivation peut être une réponse à l’anxiété, au stress ou à l’excitation. Par exemple, certains chats peuvent baver en voiture parce qu’ils sont anxieux ou excités par le voyage. D’autres peuvent baver en réponse à la peur, comme lors d’une visite chez le vétérinaire. Ces situations émotionnelles peuvent provoquer une réaction temporaire de bavage, qui disparait généralement une fois l’émotion apaisée.

Des problèmes dentaires

Les affections dentaires sont une cause fréquente d’hypersalivation chez les chats. La gingivite, la parodontite, les abcès dentaires, ou même des plaies dans la bouche peuvent rendre la déglutition douloureuse, ce qui peut entraîner une accumulation de salive. Les chats plus âgés sont particulièrement susceptibles à ces problèmes, bien que les chats de tous âges puissent être affectés. Une mauvaise haleine accompagnée de salivation excessive est souvent un signe révélateur de problèmes dentaires.

Une intoxication ou un empoisonnement

L’hypersalivation peut également être le symptôme d’une intoxication ou d’un empoisonnement. Les chats peuvent ingérer des substances toxiques comme des plantes d’intérieur venimeuses (comme le lys), des pesticides, des médicaments humains, ou des aliments toxiques (comme le chocolat ou les oignons). Ces substances peuvent provoquer une salivation excessive comme moyen pour le corps de tenter d’éliminer le toxique. En cas de soupçon d’empoisonnement, une consultation vétérinaire urgente est cruciale pour limiter les dégâts et potentiellement sauver la vie de l’animal.

Un corps étranger dans la bouche

Un corps étranger coincé dans la bouche, comme un morceau d’os, une épingle à cheveux, ou même un brin d’herbe, peut provoquer une salivation excessive chez le chat. Ce type de situation est particulièrement douloureux et irritant pour l’animal, entraînant une production de salive en réponse à l’irritation ou à l’effort de se débarrasser de l’objet. Les propriétaires doivent inspecter la bouche de leur chat s’ils soupçonnent la présence d’un corps étranger et consulter un vétérinaire pour une extraction sûre si nécessaire.

Une maladie pathogène

Certaines maladies infectieuses peuvent également provoquer une hypersalivation chez le chat.

La rage

Bien que rare, la rage est une maladie virale mortelle qui affecte le système nerveux central des mammifères, y compris les chats. L’un des symptômes de la rage peut être l’hypersalivation, causée par une difficulté à avaler. La rage étant extrêmement grave et potentiellement mortelle, la vaccination préventive est cruciale et obligatoire dans de nombreux pays.

Le coryza

Le coryza, ou grippe féline, est une maladie respiratoire hautement contagieuse qui peut causer de la fièvre, de la conjonctivite, des éternuements, et une hypersalivation due aux ulcères buccaux qu’elle peut provoquer. Cette maladie nécessite un traitement vétérinaire pour soulager les symptômes et prévenir les complications.

Une tumeur

Les tumeurs dans ou autour de la bouche, qu’elles soient bénignes ou malignes, peuvent également être à l’origine de l’hypersalivation. Les tumeurs peuvent causer une irritation ou exercer une pression sur certaines parties de la bouche, entraînant une production excessive de salive. Un diagnostic précoce et un traitement adapté sont essentiels pour gérer cette condition et améliorer le pronostic.

Que faire si mon chat bave excessivement ?

vétérinaire qui osculpte la bouche d'un chat

Si vous remarquez que votre chat bave plus que d’habitude, il est important de réagir de manière appropriée pour garantir son bien-être et sa santé. Voici quelques étapes à suivre pour gérer correctement cette situation :

  1. Évaluation initiale :
    • Observez le comportement : Notez quand la salivation a commencé et si elle est constante ou intermittente. Observez également si d’autres symptômes accompagnent la salivation, comme une mauvaise haleine, des difficultés à manger, ou un comportement inhabituel.
    • Inspectez la bouche : Si possible, vérifiez si quelque chose semble anormal dans la bouche de votre chat, comme des rougeurs, des gonflements, des corps étrangers, ou des signes de blessure.
  2. Identifiez les déclencheurs possibles :
    • Événements récents : Pensez à tout événement récent qui pourrait avoir stressé votre chat ou à tout nouveau produit ou plante introduit dans son environnement qui pourrait être toxique.
    • Changements alimentaires : Réfléchissez à toute modification récente dans l’alimentation de votre chat qui pourrait provoquer une réaction.
  3. Consultez un vétérinaire :
    • Prise de rendez-vous : Si la salivation excessive persiste sans explication évidente, prenez rendez-vous avec votre vétérinaire. L’hypersalivation peut être le signe de conditions nécessitant un traitement médical.
    • Préparez des informations : Avant la visite, compilez toutes les observations pertinentes sur le comportement de votre chat, ses habitudes alimentaires, et son historique médical, pour aider le vétérinaire à faire un diagnostic précis.
  4. Suivi des recommandations vétérinaires :
    • Traitement : Suivez scrupuleusement les instructions du vétérinaire concernant les médicaments et les traitements à administrer.
    • Soins à domicile : Assurez-vous que votre chat est confortable et à l’écart de tout stress ou danger potentiel pendant son rétablissement.
  5. Prévention :
    • Vaccinations et contrôles réguliers : Maintenez à jour les vaccinations de votre chat et effectuez des contrôles réguliers pour prévenir les maladies.
    • Sécurisez l’environnement : Éliminez ou sécurisez les substances toxiques, les plantes dangereuses et les petits objets que votre chat pourrait ingérer.

FAQ

Est-ce grave si mon chat bave et vomit ?

La combinaison de bave et de vomissements chez un chat peut être un signe d’urgence médicale. Cela peut indiquer plusieurs problèmes, allant d’une intoxication alimentaire à des infections gastro-intestinales, ou même à des obstructions. Si vous observez ces symptômes, il est crucial de contacter immédiatement un vétérinaire. Une intervention rapide peut être nécessaire pour traiter un problème sous-jacent sérieux.

Quelle est la différence entre une bave de chat normal et une hypersalivation ?

La salivation normale chez les chats est généralement peu visible. Elle peut survenir lorsqu’ils sont particulièrement détendus ou en réponse à la nourriture. L’hypersalivation, en revanche, est caractérisée par une production excessive de salive qui peut s’accumuler et couler hors de la bouche. Ce phénomène est anormal et souvent associé à une condition sous-jacente qui nécessite une attention médicale.

Comment éviter qu’un chat ne bave ?

Maintenir une bonne hygiène dentaire : Des contrôles réguliers et des nettoyages dentaires peuvent prévenir les maladies bucco-dentaires.
Gérer le stress : Fournir un environnement stable et sécuritaire pour votre chat peut réduire l’anxiété qui peut parfois conduire à la salivation. N’hésitez pas à utiliser des jouets pour chat afin de diminuer le stress de votre animal.
Éviter les substances toxiques : Gardez les produits chimiques et les plantes toxiques hors de portée pour éviter les intoxications.

Comment traiter un chat qui bave excessivement ?

Le traitement de l’hypersalivation dépend de sa cause :
Infections et inflammations : Les traitements peuvent inclure des antibiotiques ou des anti-inflammatoires.
Corps étrangers : L’extraction par un professionnel est nécessaire.
Maladies dentaires : Un nettoyage dentaire ou d’autres interventions peuvent être requis.
Réduction du stress : Des modifications dans l’environnement du chat ou l’utilisation de phéromones apaisantes peuvent aider.
Dans tous les cas, une consultation vétérinaire est indispensable pour un diagnostic et un traitement appropriés. Suivre les conseils du vétérinaire et fournir des soins attentifs à domicile sont les meilleures stratégies pour aider votre chat à retrouver une bonne santé.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

⛟ Livraison gratuite
Avec suivi La Poste
↺ Satisfait ou remboursé
Pendant 30 jours
★ Service client
Disponible 5j/7